Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Affluence au Louvre-Anchin ces 16-17 mar

Affluence et effervescence au "Louvre-Anchin " ces 16 et 17 mars 2013 : une centaine de mejistes de 7 à 18 ans et une vingtaine d'animateurs ont pu découvrir les œuvres d'art aux murs, sur des stèles, en nous mêmes, ou créées par nos mains.


Le Louvre-Anchin vous connaissez ?

Les méjistes de nos trois diocèses  (LAC)  :  oui !

Ils ont eu le privilège de visiter la galerie  éphémère du Louvre-Anchin. Le guide émérite Thierry leur a fait découvrir des oeuvres qui, au fil du week-end, se sont animées pour les inviter à différents temps forts.

La Joconde, de Léonard de Vinci, ; les tahitiennes de Gauguin; une oeuvre de Jackson Pollock; la sieste de Van Gogh; la petite danseuse de 14 ans, de Degas; Marilyn, de Andy  Warhol; le penseur, de Rodin  sont désormais familiers pour tous les participants de ce rassemblement : ils ont vu ces oeuvres,  les ont entendues.

 

Dès le samedi après-midi, les plus grands (10-18 ans), guidés par l'abbé Michel Becquart, de la commission Diocésaine d'art Sacré d'Arras, ont pu découvrir, à l'écran, deux oeuvres présentes dans la galerie du temps du Louvre -Lens   (le "vrai") . Michel les a ainsi guidés vers deux images, du Christ Souffrant (la Sainte  Trinité de  Colijn de Coter ) et du Christ ressusicté (le martyre de Saint Sébastien ). Ensuite ils sont partis par petites équipes à la découverte du Chemin de Croix que Michel a réalisé  à partir de photos prises sur les terrils de la région  lensoise. Michel a ensuite décrypté  ces associations parfois surprenantes. Une invitation à vivre la semaine sainte "activement" a aussi été lancée.

 

Pas de rassemblement MEJ sans temps "stop carnet"  individuel ni partage en équipes par tranches d'âges. Ce samedi après midi il fut axé sur la notion de "créateur de Beau" .

 

Après le pique-nique du soir la veillée a emmené tous les présents à "une nuit au musée", où les équipes ont rivalisé d'imagination, d'adresse, de culture, de bonne humeur. Une belle cohésion  entre les plus jeunes et leurs "jeunes aînés"  (de 18 ans au plus) , dans la joie.

La journée s'est terminée par une paisible et profonde "prière Taizé" , pendant laquelle Cécile et Marie nous ont proposé de méditer  un extrait de la première homélie  de notre pape  François

« Cheminer, édifier, confesser. La première chose que Dieu dit à Abraham : Marche en ma présence et sois parfait.
Donc la vie est un voyage et lorsqu’on s’arrête, plus rien ne va. Il ne faut pas cesser d’avancer en la présence du Seigneur, dans la lumière du Seigneur, en essayant de vivre avec la qualité irréprochable que Dieu demanda à Abraham. Édifier !
Pour construire l’Église, il est question de pierres, mais de pierres qui ont une consistance, de pierres vivantes, bénies par l’Esprit en vue de bâtir l’Église, l’Épouse du Christ, dont la pierre angulaire est le Seigneur en personne.
Le troisième point est confesser. Nous pouvons marcher tant que nous le voulons, construire un tas de choses, mais si nous ne confessons pas Jésus Christ, rien ne va. Nous deviendrions une philanthropique ONG mais non l’Église, l’Épouse du Seigneur.
Si on ne bâtit pas sur la roche il arrive ce qu’il arrive aux enfants sur la plage avec leurs châteaux de sable. Sans consistance, ils s’effondrent. »

 

 

Après une nuit de sommeil réparateur, et un peu de gym de mise en forme, le temps que les plus jeunes (7-10ans) et quelques retardataires arrivent. Tous se  retrouvent pour la prière d'offrande préparée par des jeunes en équipe près d'Arras. Un petit passage près des oeuvres de la galerie, et tous partent  laisser libre champ à leur créativité dans divers ateliers  (voir photos ).  L'après-midi un grand jeu, par équipes multi -âges, a permis à tous de se dépenser et a laissé à chacun de joyeux souvenirs. Pendant ce temps une quinzaine de parents étaient arrivés pour vivre, de 14 h à 16 , un temps en équipe , selon la pédagogie et la spiritualité du MEJ .

A 16h la salle de rassemblement était comble  pour l'eucharistie. Une fois n'est pas coutume, ce sont les parents qui ont présenté le mime d'évangile !  Après la communion chacun des présents a pu recevoir une des oeuvres réalisées le matin en ateliers.

 

Après un rassemblement MEJ il est toujours difficile de se séparer ...   rendez vous au  prochain rassemblement !

 

 

 

Article publié par catherine priester • Publié Mercredi 20 mars 2013 • 2837 visites

Haut de page