FNOUs et JTs à la rescousse du berger Michel ; et prêts à prendre la route vers Bethléem

Rassemblement régional pour les méjistes de 7 à 13 ans , à Lens, ce dimanche 15 décembre

En ce dimanche matin, un peu d'activité matinale  inhabituelle derrière l'église d'Orchies : c'est le rendez-vous de covoiturage vers  Lens  où Michel le berger  attend FNOUs, JTs et leurs animateurs.

En effet  après avoir un peu chanté pour nous accueillir mutuellement , nous entendons Michel nous expliquer son désarroi: il a reçu, avec d'autres bergers, la visite d'anges. Il doit se rendre à Bethléem où Jésus doit bientôt naître, mais ses moutons ont disparu ! Tous les présents, répartis en équipes de différentes couleurs, mènent l'enquête toute la matinée, interrogeant les  différents bergers et réalisant des défis pour obtenir des indices.

En fin de matinée, le mystère est résolu : Jean est confondu. Il reconnait le vol de moutons et en demande pardon à Michel. Il voulait présenter un beau troupeau à Jésus !  Michel et Jean, réconciliés par ce pardon demandé, donné et reçu iront ensemble, troupeaux réunis, vers Bethléem.

Mais avant d'entreprendre une si longue route  il faut prendre des forces : c'est le temps  du pique-nique !

En début d'après midi chaque jeune commence à réaliser une crèche  qu'il pourra emmener dans sa chambre pour attendre Noël.

Après ce temps de bricolage ne voila-t-il pas qu'une maladie touche les troupeaux, il faut aller les soigner. Une partie de touche-touche géante se vit dans la grande cour du lycée  Saint Paul.  Les jeunes sont vraient trop forts  pour les animateurs  : ils la gagnent haut la main !

Vient ensuite un temps en équipes autour du "je confesse à Dieu" pour aider chacun à cheminer  vers Jésus, à Noël, qui est beauté, en repérant comment soi même se faire beauté.

C'est alors que Benjamin, notre aumônier diocésain  nous rejoint pour célébrer l'eucharistie de  ce troisième  dimance de l'avent, dimanche de la joie , avec parents et familles, dans une chapelle bondée.

Article publié par catherine priester • Publié le Dimanche 12 janvier 2020 • 194 visites

keyboard_arrow_up