Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Action d'équipe des FNOUS à l'école de Landas, qui fait boule de neige...


Cette année, les animateurs des équipes FNOU de l’école sainte Bernadette de Landas décident pour l’action de solidarité d’aider l’orphelinat de sœur Marie-Stella. Elle fait partie de la communauté des sœurs hospitalières et a fondé plusieurs maisons pour accueillir les orphelins à Dapaong dans le nord du Togo ; leurs parents étant morts du sida.

Nous soumettons ce projet aux jeunes qui tout de suite l’accueillent. Ils préparent des cartons à déposer dans les classes afin de recueillir les dons (vêtements d’été, fournitures scolaires, nécessaire de nurserie…).

Le directeur de l’école aussi y adhère et décide d’en faire une action de toute l’école.

En équipe nous continuons de réfléchir, savoir où se trouve le Togo, regardons des DVD nous montrant la vie dans les maisons où les enfants sont accueillis, lisons une BD racontant la vie de sœur Marie-Stella…

Puis en avril nous apprenons que sœur Marie-Stella va venir en France et sera hébergée à Saint-Amand- les Eaux à quelques kms de notre village ; et c’est en juin que nous avons eu le plaisir et l’honneur de sa visite.

Quelle matinée inoubliable ! Sœur Marie-Stella fit le tour de toutes les classes et répondait à toutes les questions que les jeunes avaient préparées. Elle leur racontait le quotidien des jeunes de l’orphelinat,

expliquant comment un enfant était accueilli lors de son arrivée à l’orphelinat, les plus grands s’occupant des plus petits, des classes de 80 à 100 enfants, les repas ( 2/jour) où il n’y a pas toujours de dessert, les marches de plusieurs kms pour aller à l’école, une seule TV pour tout l’orphelinat, pas de machine à laver, chacun lavant son linge et celui du plus petit dont il a la charge….

Bref, sœur Marie-Stella toucha au cœur son auditoire. Les jeunes de l’école sainte Bernadette prirent conscience que d’autres jeunes n’avaient pas leur chance et comprirent un peu plus le sens du mot solidarité.

Spontanément certains offrirent un stylo, un crayon de leur trousse pour donner à un enfant de Dapaong. Dans la cour, juste avant son départ , les jeunes qui sortaient de la cantine étaient heureux de lui dire : « Ce midi, nous n’avons pas gaspillé, on a pris juste ce qu’on avait besoin ».

Sœur Marie-Stella est repartie avec les cartes que les enfants avaient écrites pour les jeunes de Dapaong et à la rentrée ils auront des réponses ; une correspondance pourra s’installer…

Grand merci sœur Marie-Stella, nous continuerons à vous soutenir, à prier pour vous, à parler de votre association « vivre dans l’espérance ».

 

Françoise, responsable du MEJ à l'école ste Bernadette St Joseph de Landas

Article publié par catherine priester • Publié Vendredi 08 juil 2016 • 651 visites

Haut de page